La philo selon Peepaulette

Les atlantes.jpg
Les Atlantes, colonnes en forme de guerriers toltèques

LES QUATRE ACCORDS TOLTEQUES

DE DON MIGUEL RUIZ

« Toute la tristesse et les drames auxquels vous avez été confrontés dans votre vie proviennent de cette habitude de faire des suppositions, de prêter des intentions à autrui, de prendre les choses personnellement. »
« Faire des suppositions à propos de nos relations est le moyen sûr de s’attirer des problèmes. » Don Miguel Ruiz

DomMiguelruiz
Don Miguel RUIZ

Miguel Ángel Ruiz (ou Don Miguel Ruiz) est un auteur mexicain, chamane et enseignant, né en 1952. Son ouvrage Les quatre accords toltèques est un best-seller de la littérature New Age.
Né d’une mère curandera (guérisseuse d’Amérique latine) et d’un grand-père nagual (chaman toltèque), il fait des études de médecine pour devenir chirurgien. Sa vie bascule lors d’une expérience de mort imminente qui l’aurait inspiré à chercher des réponses aux questions de l’existence dans la tradition toltèque.
Son livre s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires. En 2002, il subit une crise cardiaque à laquelle il survit. En 2010, il bénéficie avec succès d’une greffe du cœur.

Comme l’objectif de cette page est de vous faire partager les sources multiples de la Sagesse universelle, voici quelques enseignements de ce chamane mexicain qui se résument en quatre points à méditer ! Car, si ses ouvrages ont connu un tel succès, c’est qu’ils répondent aux attentes de tous ceux qui désirent vraiment se libérer de l’oppression de leurs souffrances. Tous ceux qui n’ont plus envie de se laisser submerger par leurs opinions subjectives !

Que votre parole soit impeccable.les quatre accords toltèques
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour. La parole est un outil qui peut détruire. Prenez conscience de sa puissance et maîtrisez-la. Pas de mensonge ni de calomnie.
Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.
Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs peurs, de leurs colères, de leurs fantasmes. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
Ne faites pas de suppositions.
Ne commencez pas à élaborer des hypothèses de probabilités négatives, pour finir par y croire, comme s’il s’agissait de certitudes. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.
Faites toujours de votre mieux.
Il n’y a pas d’obligation de réussir, il n’existe qu’une obligation de faire au mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets. Tentez, entreprenez, essayez d’utiliser de manière optimale vos capacités personnelles. Soyez indulgent avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait, ni toujours victorieux.
 Page 1 : La philo selon Peepaulette, les Upanishads
 Page 3 : La parfaite Sagesse de Platon
Page 4 : On ne reçoit pas la Sagesse de Marcel Proust
Page 5 : La croissance de l’Homme Franz Kafka

retour à l’accueil

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Partage de savoir-faire, de connaissances, d'opinions avec humour et bonne humeur.

%d blogueurs aiment cette page :