La philo selon Peepaulette

temple d'Héphaïstos
Le Temple d’Héphaïstos

« La parfaite sagesse a quatre parts :
Sagesse, le principe de bien faire.
Justice, le principe d’agir avec équité en public et en privé.
Fortitude, le principe de ne pas fuir le danger, mais de l’affronter.
Tempérance, le principe de surmonter ses désirs et de vivre avec modération. » Platon

Il faut croire que les responsables politiques, médiatiques et autres meneurs qui pataugent dans leurs aberrations, ne connaissent pas cet enseignement de Platon ! Certains l’ont peut-être étudié dans une vie antérieure, mais ils l’ont oublié dans quelque tiroir de leur mémoire. D’autres ignorent carrément les principes qui fondent un engagement public tant ils sont obsédés par un objectif majeur : conquérir le pouvoir.
Et pourtant ! Agir avec Sagesse, c’est découvrir l’efficacité du discernement et l’utilité de savoir se remettre en question.
La Justice est un fruit de la précédente. Car, seules, une juste appréciation des situations, la reconnaissance et le respect des droits et du mérite de chacun préparent une société équitable.
La Fortitude ! Ce mot vient du latin fortitudo signifiant courage, bravoure, vaillance, intrépidité. Il désigne donc l’énergie morale et les dispositions du cœur qui nous permettent de ne pas capituler face aux dangers, aux épreuves, à l’adversité.
La Tempérance ! Elle préserve des excès qui consistent à faire pencher le plateau de la balance en y accumulant les poids des jugements, des idées et des valeurs extrêmes. Elle préserve des discordes et des divisions qui, à force de s’intensifier préparent le chaos.
Allez ! Ne laissons pas les insensés ternir notre bonne humeur et parlons plutôt un peu de Platon..

buste de Platon
Buste de Platon

Bon… Tout le monde le sait, c’est un philosophe grec. Il est né à Egine près d’Athènes vers 429 avant J.– C. et mort en 347 avant J.-C. Son père, Ariston, prétendait descendre de Codrus, le dernier roi d’Athènes. Quant à sa mère appelée Périctyoné, elle aurait été issue de Solon. Selon la tradition de l’aristocratie grecque, il fut appelé Aristoclès, mais c’est le surnom de Platon qui est resté dans l’Histoire. Très tôt, il étudia les arts de son époque : jeux Olympiques, jeux Isthmiques, musique, mathématiques et naturellement, philosophie. Ami et disciple de Socrate, il se rendit auprès d’Euclide à la mort de son maître. C’est dans les jardins d’Académus qu’il commença à enseigner la philosophie : de ce nom, a été formé celui d’académie. Citons quelques-unes de ses œuvres écrites sous forme de dialogues : l’Apologie de Socrate, le Sophiste, le Timée, le Phèdre, le Banquet, la République et les Lois.

Enfin, l’ensemble de sa doctrine est répertoriée sous la désignation de Platonisme.

Page 1 : La philo selon Peepaulette, les Upanishads

Page 2 : Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz

Page 4 : On ne reçoit pas la sagesse de Marcel Proust

Page 5 : La croissance de l’Homme Franz Kafka

 

retour à l’accueil

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Partage de savoir-faire, de connaissances, d'opinions avec humour et bonne humeur.

%d blogueurs aiment cette page :