Archives pour la catégorie Art

Murmures d’Art…

En ces jours d’été troubles, tourmentés, violents, écoutons les murmures d’art que nous offrent les tableaux de Nina Aragon… Ils nous affranchissent de ce que l’humain a de plus mauvais pour nous montrer et nous parler de ce qu’il a de meilleur.

Vous pouvez aller visiter son site et flâner dans sa galerie virtuelle ! http://www.nina-aragon.com/

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flamenco…

arènes de Nîmes.jpg

Florence est une Peepaulette originaire de la belle cité de Nîmes dont chaque pierre conserve en mémoire les richesses architecturales de l’Antiquité. Mais, qui n’a pas entendu parler de sa célèbre  Feria qui répand chaque année dans l’air du printemps, les rythmes envoûtants du Flamenco ? C’est donc avec beaucoup de chaleur et d’émotion que Florence partage avec nous aujourd’hui, ce qu’elle connaît de cet art. Lire la suite Flamenco…

Arts plastiques

Nina ARAGON, créatrice d’Images…

 

Vous décrire Nina serait trahir cette présence indicible qui passe de l’ici à l’ailleurs  à sa guise. C’est par son sourire qu’elle offre quelques esquisses de son intime réalité que l’on soupçonne sans cesse en mouvement. Car, en découvrant ses œuvres, on se surprend à la comparer à un chercheur de trésors, en attente quelque part dans les mondes parallèles. Mais, pas n’importe quel trésor !  Et, c’est très beau…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici ce que dit Serge Gaubert au sujet du travail de Nina Aragon :

« Tout créateur, en particulier dans les arts plastiques, tente de trouver un juste et singulier équilibre entre maîtrise et surprise ; de faire sa part au hasard, de provoquer cet imprévisible déplacement, dépassement, qui fait que la ligne première , la forme d’abord projetée joue sa partie, fasse écart, accord dans l’écart.
Nina Aragon a choisi une formule très contemporaine. Elle fait faire à ses œuvres ainsi qu’à de vieilles photographies, un détour en se servant d’un outil de dessin informatique, elle en attend et en obtient une manière de conversion. Elles en reviennent dans une autre lumière, sous un autre jour, sinon tout à fait étrangères à leur origine, du moins marquées d’une étrangeté familière. »

Pour mieux connaître le travail de Nina, nous vous proposons de visiter son site : http://www.nina-aragon.com/

Retour à la page d’accueil