Enquêtes très spéciales…

adam et eve michel Ange

UN SERPENT NOMMÉ DÉSIR – 3ème partie
Documents à consulter : BERESHIT 1-2-3
photo-map-adam2
Voir une synthèse de la création d’Adam CLIQUEZ ICI ! map-2pour-adam
chouettte avatar
Rachel FY

Nous avons noté que le cinquième jour est consacré à la création d’espèces vivantes, singulièrement indéfinies, mais qui sont destinées à occuper les eaux, l’air ou à se mouvoir sur la terre. Une question s’impose : puisque ces espèces sont encore à l’état de projet, est-ce qu’Elohim a prévu pour elles un attribut qui leur donnerait la faculté d’exister ? Car, nous avons compris qu’Il a créé un monde « hors de soi » afin que Son Projet se développe de manière autonome. À cet effet, on peut alors en inférer que l’Inconnaissable Créateur se retirera de ce monde dès que tous les éléments de Son Plan seront élaborés. Oui, mais… comment vont exister les espèces en question ?
Alors, il nous faut revenir à l’Adamah à laquelle fait allusion le récit pour la première fois au verset 25. Cette « terre » mystérieuse dont la désignation ressemble fort à celle de la dernière Création, c’est-à-dire l’Adam. Celui-là même qu’Elohim projette de faire dans l’avenir « dans Notre Image », « comme Notre Ressemblance ». Au passage, on notera cet étonnant adjectif possessif à la première personne du pluriel ! Mais pour l’instant, quelle définition donner au mot « image » qui en hébreu se dit tselem et qui signifie également ombre ? Au sens propre, c’est la reproduction inversée d’un objet qui se réfléchit sur une surface polie, mais également une reproduction comme une photographie, un dessin, une peinture. Dans notre contexte, impossible d’envisager l’expression d’une Existence totalement inconcevable par notre entendement limité ? A peine pouvons-nous présumer que l’Adam sera créé dans le « reflet atténué et inversé » de cette Existence inconcevable ! Et pourtant, il semblerait que c’est ce qui lui conférera des attributs ressemblant à ceux d’Elohim…
Alors, qui est l’Adam ?
Interrogeons son nom en hébreu. Il vient de la racine Adom signifiant « être rouge » ce qui peut paraître déroutant. Or, ce nom composé de trois lettres (אדם , alef, dalet, mem final) peut se lire ED et DaM ce qui signifie respectivement vapeur et sang… On peut alors supposer que le récit fait allusion à un « principe », peut-être une souche, un fondement qui se présenterait sous la « forme gazeuse », c’est-à-dire impalpable, de ce qui sera le sang dans l’avenir. Voici donc le cinquième élément du Projet d’Elohim, celui qui donnera aux espèces vivantes la faculté d’exister et d’entretenir leur existence parce qu’il dispose de certains attributs ressemblant à ceux de l’Inconnaissable Créateur ! On comprend alors pourquoi il est écrit au verset 26 : « et ils domineront dans les poissons…etc. ». Le sang (rouge) circulant naturellement, à l’intérieur des espèces en question et non pas « au-dessus ».
Mais, complétons nos investigations en examinant les versets 29 et 30. Ils sont consacrés à la « nourriture » nécessaire aux créatures et, le moins qu’on puisse dire, elle paraît plutôt frugale ! En effet, outre « l’herbe semant semence » et les « fruits d’arbres semant semence », tout ce qui contient « âme de vie » devra se nourrir de « verdure d’herbe ». image-chlorophylleOr, la verdure d’herbe, c’est la chlorophylle que nous connaissons, c’est-à-dire un pigment qui donne la couleur verte aux plantes. Sa structure moléculaire est proche de celle de l’hémoglobine bien que contenant du magnésium à la place du fer. Il est désormais reconnu que la chlorophylle possède de nombreuses vertus, notamment, celle d’augmenter la production de globules rouges ! Il est donc clair que le récit désigne le sang par l’expression « âme de vie », c’est-à-dire ce « souffle » qui donne la faculté d’exister.
Dès lors, il apparaît évident que le récit ne fait probablement pas allusion au premier homme de la Création, mais qu’il met en lumière l’origine prééminente et le rôle primordial de l’Adam dans le Projet. Toutefois, les termes du verset 27 laissent planer une ambiguïté… En effet, puisqu’il est dit qu’Elohim a créé l’Adam dans Son Image, pourquoi répéter qu’il a créé LUI dans l’Image d’Elohim ? Et, pourquoi ajouter qu’il a créé EUX « mâle et femelle » ? Peut-être parce qu’Il leur donne pour mission de fructifier et de multiplier, c’est-à-dire de produire des fruits et d’augmenter en nombre ? Question : et, si ces deux verbes évoquaient l’activité des cellules souches présentes dans la moelle osseuse ? On sait qu’elles se différencient pour donner ce qu’on appelle les « progéniteurs » des globules rouges. Ils en sont les précurseurs qui, en se divisant, perdent leur noyau puis se chargent en hémoglobine avant de rallier la circulation sanguine. Etrange analogie…
C’est alors que le Créateur examine tout Son Projet et le trouve très bon, ce qui signifie que chaque chose est à sa place et dispose des attributs qui lui permettront de participer à l’accomplissement du Projet. Dès lors, Elohim n’ajoute plus rien et Il cesse son activité créatrice au sixième jour.

A suivre !
Prochain article : Un serpent nommé désir 4ème partie
A consulter, les pages 1-2-3-4-56

4 réflexions sur « Enquêtes très spéciales… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Partage de savoir-faire, de connaissances, d'opinions avec humour et bonne humeur.

%d blogueurs aiment cette page :